Épaule de porc braisée de la forêt gaspésienne

 

 

Recette de Gérard Mathar, Gaspésie Sauvage
Pour 6 à 8 personnes

  • 1 rôti d’épaule de porc de 2 kg (4 lb) avec ou sans os
  • 3 c. à soupe rases d’épices sauvages à viandes rouges de Gaspésie Sauvage
  • 3 c. à soupe d’huile de pépins de raisin
  • 2 oignons moyens, émincés
  • 750 ml (3 tasses) de bouillon de légumes
  • 1 sachet (28 g) de champignons séchés Mélange gaspésien de Gaspésie Sauvage
  • Gros sel de mer, au goût
  • 125ml (½ tasse) de crème à cuisson 35%
  • 2 c. à soupe de fécule de maïs diluée dans 2 c. à soupe d’eau
 
 

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).

Retirer un peu de couenne et de gras de l’épaule de porc.

Enrober d’épices sauvages. Masser légèrement la viande pour bien faire pénétrer. Laisser reposer 15 minutes à température ambiante.

Dans une cocotte, à feu vif, chauffer l’huile (ou le gras retiré). Dorer l’épaule sur toutes ses faces puis réserver sur une grande assiette. Ajouter les oignons et faire revenir
quelques minutes. Remettre la viande, ajouter les champignons et verser le bouillon (les champignons doivent être immergés).

Cuire au four 2 heures, sans couvrir la cocotte, en retournant la viande toutes les 30 minutes. À la dernière demi-heure de cuisson, parsemer le rôti de gros sel de mer.

Sortir la cocotte du four, déposer le rôti sur un plat de service, le trancher puis ajouter les oignons et les champignons tout autour. Dégraisser légèrement le jus de cuisson
puis ajouter la crème et la fécule.
Laisser épaissir à feu moyen. Transférer dans une saucière. Servir l’épaule de porc braisée avec des pommes de terre en robe des champs et des haricots verts cuits à la vapeur.

 

 

Bon appétit !